La blague de l'année 2016 (Un grand merci à notre collègue,et néanmoins ami, Mehana).

Après avoir terminé sa coupe de cheveux, le fleuriste s'apprête à payer le coiffeur. Mais, celui refuse: c'est pour moi; cette semaine je rase gratis. Le lendemain, en ouvrant son salon, le coiffeur trouve devant sa boutique un joli bouquet de fleurs avec ce mot: Merci. Signé: le flueriste.

Le jour-même, le boulanger aussi n'a pas eu à payer la prestation du coiffeur qui lui dit: c'est pour moi; cette semaine je rase gratis. Le lendemain, le brave coiffeur trouve devant sa boutique un sac contenant six croissants bien chauds avec ce mot: Merci. Signé: le boulanger.

Ce jour-là, le député qui s'apprêtait à payer lui aussi se heurte au refus du coiffeur: C'est pour moi; cette semaine je rase gratis. Le lendemain, le coiffeur trouve devant son salon de coiffure.....20 députés qui faisiaent la queue !!!!!

Sans commentaires.