Suite à l'assemblée générale du 08 mars 2016, une journée de protestation est organisée le lundi 14 mars 2016, à l'université de Sidi Bel Abbès. 
En plus de l'arrêt des cours durant cette journée, les enseignants se sont rassemblés, durant la matinée, à la rentrée de la faculté des sciences exactes pour protester contre l'absence de réaction de la part de la tutelle concernant le problème du Conseil Scientifique de la faculté des Sciences Exactes et des deux collègues condamnés. 
A travers les quelques slogans du rassemblement, les enseignants exigent l'application de la loi pour la protection de l'enseignant dans l'exercice de ses fonctions, en particulier l'article 30 qui stipule:

L'Etat est tenu de protéger le fonctionnaire contre les menaces, outrages, injures, diffamations ou attaques de quelque nature que ce soit, dont il peut être l'objet, dans ou à l'occasion de l'exercice de ses fonctions et de réparer le préjudice qui en résulterait.

Afin d'arrêter d'autres actions, les enseignants se sont donné rendez-vous après les vaccances de printemps.

 

Syndicat des Enseignants du Supérieur Solidaires (SESS), Section de Sidi Bel Abbès.