Salam mon ami

Cher Aissa, je crois qu'on est arrivé dans ce pays à l'extrême limite de la négation des valeurs minimales au niveau des soi-disant responsables qui se trouvent à la tête du pays. Ces responsables ne se soucient plus que de leurs propres intérêts en faisant table rase de l’intérêt national Je serais de ceux qui refuseraient dorénavant de coopérer en quoi que ce soit avec ce système. Il faut refuser toute participation à toute étude ou aucune expertise relevant de nos spécialités que celles-ci émanent des instances du système ou des organes internationaux qui l'assistent. Je propose une motion nationale pour demander à tout expert Algérien, qui se respecte, de refuser toute relation d'étude ou d'expertise. Naturellement cela s'adresse aux experts Algériens qui se respectent.Je pense pour ma part qu'on a atteint le fond du gouffre et que le moment est arrivé pour montrer notre indignation la plus totale.

Bonne journée

Tabet Aoul Mahi (Chercheur au CRASC, Oran)