Pour cette année, il semble que la participation des enseignants-chercheurs aux rencontres scientifiques ne soit pas possible pour cause de restrictions budgétaires. Seuls "les séjours scientifiques de haut niveau" restent possibles.

Ainsi, les enseignants-chercheurs algériens ne pourront pas diffuser leurs travaux et donner de la visibilité à la recherche algérienne au niveau international.

Quand on proposa à Winston Churchill de couper dans le budget de la culture pour aider l’effort de guerre, il répondit tout simplement : « Mais alors, pourquoi nous battons-nous ? »

Pour le paraphraser, je dirai : Quand on décide de couper dans le budget du savoir pour faire des économies, je rétorquerai « Mais, alors, comment va-t-on relever notre économie ? »